Le top 10 des choses à faire à Lisbonne !

Capitale du Portugal, Lisbonne est une ville dynamique et ouverte sur le monde. Plébiscité par de plus en plus de jeunes et aussi de retraités, Lisbonne est la ville la plus riche du Portugal, elle-même dotée d’un PIB supérieur à celui de la moyenne européenne. Lisboa, de son nom portugais, arbore de magnifiques paysages, une cité avec des rues pavées et de nombreuses activités à faire seul, ou en famille. L’expérience Lisboa sera alors inoubliable !

(0)

LISBON CARD, 24, 48 ou 72 heures.

Free Public Transport – Free Entrance To Many Museums – Many discounts!

19.00 *Per person

Details

(0)

Tour de Belém – Billet coupe-file!

Tour de Belém: Stratégiquement construite sur la rive nord de la rivière Tagus entre 1514 et 1520, pour la défense

6.00 *Per person

Details

Le Castelo de São Jorge :

Bâti au IVe siècle par les Visigoths, le Castelo de São Jorge se situe dans la paroisse de Castelo. Initialement le château est nommé « château des Maures » (Castelo dos Mouros). Le château souffrira de tremblements de terre à de nombreuses reprises. Par ailleurs, il fut également le théâtre d’évènements historiques. Depuis le 16 juin 1970, le château de São Jorge est classé Monument Historique. Pour arriver au Castelo de São Jorge à partir du quartier de la Baixa, vous pouvez prendre « l’Elevador do Castelo. La forteresse, qui surplombe Lisbonne vous offrira alors de magnifiques paysages.

Le prix pour la visite du château est de 7,5€ et de 4€ pour les étudiants.

(0)

Château Sao Jorge + Bus Touristique!

Gratuit pour les enfants entre 0 et 5 ans.

49.00 *Per person

Details

Le Museu Nacional do Azulejo :

Le Musée National de l’Azulejo est atypique puisqu’il comporte une très importante collection de carreaux en céramique qui permet d’apprécier l’évolution de la céramique au fil du temps. Sa collection comporte plus de 7 000 pièces. Parmi eux, des carreaux provenant du monde Arabe, d’Afrique du Nord ou encore des Flandres, avec les célèbres carreaux de Delft. Ce musée est le témoignage artistique de la culture décorative portugaise. Fondé en 1509 par la Reine consort de Portugal Éléonore de Viseu (1458-1525), le Museu Nacional de Azulejo est situé dans un ancien couvent, celui de Madre de Deus. Ouvert au public depuis 1960, le Musée Nationale de l’Azulejo porte le titre de Musée Nationale depuis 1980. Les visites s’effectuent du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00.

Tarifs : Le prix est de 5€, ou 2,50€ pour les retraités, les enfants de moins de 12 ans et les étudiants.

La Feira de Ladra :

La Feira de Ladra est le marché aux Puces de Lisbonne, et son nom signifie littéralement « Foire à la voleuse ! ». Ici, le ton est donné d’emblée et l’ambiance se veut très décontractée. Située entre le splendide Panteão Nacional et l’imposante église São Vicente, la Feira de Ladra accueille deux jours par semaine, des touristes, des collectionneurs, et même des habitants de Lisbonne.

Ce joyeux bric-à-brac propose aussi bien des fripes, des bibelots, des jouets pour enfants, des objets anciens et atypiques, des vieux livres, des pièces de monnaie… Ce marché aux puces prend racine au Moyen-Âge, lorsque les gens revendaient ce qu’ils avaient volé, ce qui a donné son nom au marché.

Horaires: La Feira de Ladra se tient tous les mardis et samedis entre 9h et 18h.

Le Monastère des Hiéronymites :

Situé dans le quartier de Belém, le Monastère des Hiéronymites a été construit en 1502 par le Roi Manuel 1er afin de féliciter le retour de Vasgo de Gama, des Indes. Il décide ainsi de faire construire un monastère destiné aux religieux de l’ordre des Hiéronymites. Si le Monastère des Hiéronymites a échappé au séisme de 1755 qui a pourtant ravagé la ville de Lisbonne, il sera endommagé par les troupes anglaises de Wellington au début du XIXe siècle. En 1907, le Musée des Hiéronymites est classé Monument Historique. Par ailleurs, et depuis 1983, il figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est actuellement considéré comme « Le monument qui revêt le plus d’éléments architecturaux de style manuélin ». Le Monastère des Hiéronymites est ouvert d’avril à octobre, de 10h à 17h30 (sauf le lundi) et jusqu’à 18h30 de mai à septembre.

Tarifs : Le prix de la visite est de 10€, mais elle est gratuite si vous êtes titulaire de la « Lisboa Card ».

(0)

Monastère des Hiéronymites – Billet coupe-file

Le Monastère des Hiéronymites: Monument inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO: Situé dans le quartier de Belém, le Monastère des

10.00 *Per person

Details

L’Océanorio de Lisboa :

L’Océanorio de Lisboa, est, comme son nom l’indique un océanariun. C’est un élément du « Pavillon des Océans » qui se trouve dans le Parc des Nations (le Parque des Naçoës), imaginé pour recevoir l’Exposition Internationale de Lisbonne datant de 1998 appelée « L’Océan l’avenir de l’humanité ». L’océanoria de Lisboa renferme 15 000 animaux et plantes, des spécimens de haute mer, des espèces rares dans 5 millions de litres d’eau de mer. Il contient également de nombreux poissons venus d’Antarctique (comme les manchots), venus de l’océan indien (comme des récifs de corail), venus d’Atlantique Nord (comme les calamars) ou encore provenant du Pacifique Tempéré (comme les requins-chats).

Horaires:L’Océanoria de Lisboa est ouvert tous les jours, de 10h à 19h, et jusqu’à 20h en été.

Tarifs: Le prix de l’entrée est de 18€, mais de 12€ (de 4 à 12 ans), ainsi que pour les plus de 65 ans. Il est gratuit pour les enfants de moins de 3 ans.

Cascais :

Situé à 30 km à l’ouest de Lisbonne, Cascais est une station balnéaire célèbre, très prisée des touristes. Entre fraicheurs des vents et son délicat air marin, Cascais offre une magnifique plage de sable fin, ainsi qu’un port de pêche atypique. Le site de Cascais voit le jour sous l’antiquité. Aujourd’hui, le cadre exceptionnel de Cascais a attiré de nombreux peintres et écrivains, qui y puisent leur inspiration. On peut également y pratiquer des activités nautiques comme le surf ou la voile.

Parc et palais de Sintra :

Le parc et le palais de Sintra sont très célèbres pour leur style architectural du Romanticisme. Au cœur d’un parc de 200 hectares, le palais de Sintra arbore des couleurs vives, orange, rouge, jaune. Après avoir acheté les ruines d’un monastère hiéronymite en 1839, Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha, Roi Consort, confie l’édification de son palais, au baron Ludwig von Eschwege.

Ce dernier mélangera les styles architecturaux (baroque, renaissance, gothique, manuélin) dans le but de lui offrir un bâtiment exubérant riche en couleurs. La fin du palais s’achèvera en 1885, année de la mort du Roi.

Le palais devient propriétaire de l’état en 1910, après la proclamation de la République. Le parc de Sintra est composé d’arbres rares et précieux, coupés par de nombreuses fontaines et lacs. Vers la sortie, on pourra également se balader autour de la « Vale de los Lagos » où les paysages sont à couper le souffle. Le palais national de Sintra, et son parc, est ouvert tous les jours de l’année, de 9h30 à 19h00, mais 18h00 en hiver.

Tarifs:L’entrée est fixée à 10€, mais 8,50 pour les jeunes entre 6 et 17 ans ainsi que pour les plus de 65 ans.

Tour Fatima – Batalha – Alcobaça – Nazaré – Óbidos :

Le tour au départ de Fatima, est très prisé par les touristes. Il faut savoir Fatima est considérée comme une ville de paix depuis la première apparition de Notre-Dame de Fatima, en 1917, à trois pastoureaux, Francisco, Jacinta et Lucia, dans la Cova da Iria, où est dorénavant située la chapelle des Apparitions.

La ville de Batalha doit son succès à la construction du monastère de Santa Maria da Vitoria, en 1386. Cette dernière est le résultat de la bataille d’Aljubarrota, bataille entre l’armée portugaise commandée par D. João I, le maître d’Avis, et Nuno Alvares Pereira contre l’armée castillane dirigée par D. João I de Castille. La bataille a eu lieu dans la campagne de São Jorge. Afin de remercier la Vierge Marie pour la victoire sur les Castillans, D. João a exigé la construction du monastère de « Santa Maria da Vitoria ».

La ville d’Alcobaça prend naissance pendant la période romaine. La ville de Nazaré est un village de pêcheurs, et on peut y apprécier le culte autour de Notre-Dame de Nazareth. Le château d’Obidos se situe sur une petite colline à 79 mètres d’altitude. Celle-ci associe harmonieusement des éléments de style roman, baroque, gothique, ou encore manuélin et baroque. Avec ce tour touristique, vous plongerez immédiatement au cœur de villages médiévaux et d’églises gothiques.

La Basilica da Estrela, et son jardin :

La Basílica da Estrela (La Basilique de l’Étoile en français) se situe dans le quartier de la Lapa, et fut inaugurée en 1842 et 1852 pour le jardin. Le Jardim di Estrela, nommé initialement « Jardim Guerra Junqueiro » est un lieu très romantique composé de petits lacs avec des canards, un kiosque à musique, des aires de jeux pour enfants. Avec ses 4,6 hectares, le jardim di Estrela possède le style des jardins anglais où il fait bon vivre. Les week-ends d’été, ce jardin accueillera également un festival de jazz.

La Basilica da Estrela est la première basilique au monde à être consacrée au Sacré-Cœur. Commandée par la Reine Marie Ire du Portugal, elle symbolise la promesse remplie pour avoir donné naissance à un fils, Joseph de Portugal, malheureusement décédé en 1788 avant la fin de la construction de la basilique.

La route du Tram 28 :

Le Tram 28 est quasi mythique au cœur de la ville de Lisbonne. Il part de Martim Moniz pour rejoindre Campo Ourique, tout en passant par les quartiers les plus populaires de Graca, de la Baïxa, de l’Alfama, ou encore de l’Estrela.

Ce trajet à bord du Tram 28 est le meilleur moyen de visiter Lisboa. Avec lui, on passe parmi les endroits les plus pittoresques et atypiques de la ville, offrant des vues à couper le souffle. Les débuts du Tram 28 remontent à 1930 et il compte désormais 35 arrêts. Le départ se situe donc à la « Place Martim Moniz », place qui porte le nom du Chevalier qui a participé à la reconquête de la ville de Lisbonne sur les Maures, au XIIe siècle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.